Centres d'Information et d'Orientation

Pour l'école de la confiance

Sommaire

La France en manque d’ingénieurs en informatique

C’est un secteur en pleine expension. Les besoins de l’informatique se font sentir aussi bien dans le secteur privé que dans les administrations. De nouveaux métiers apparaissent mais les entreprises peinent à trouver des candidats.

De l’industrie à la recherche médicale, en passant par les transports et le commerce, l’informatique n’a pas de limite. Ce secteur en perpétuelle évolution fait la part belle aux jeunes diplômés, à partir de bac + 2 et majoritairement à bac + 5.

Dossier Informatique et réseaux, ONISEP. publication : 9 septembre 2019.

 Les métiers de l’informatique :

http://www.onisep.fr/Decouvrir-les-metiers/Des-metiers-par-secteur/Informatique-...

  • Administrateur/Administratrice de base de données
  • Administrateur/Administratrice de réseau
  • Architecte réseau
  • Chef/Cheffe de projet informatique
  • Développeur/Développeuse informatique
  • Expert/Experte en sécurité informatique
  • Formateur/Formatrice en informatique
  • Gestionnaire de parc micro-informatique
  • Hot liner
  • Informaticien industriel/Informaticienne industrielle
  • Ingénieur technico-commercial en informatique/Ingénieure technico-commerciale en informatique
  • Ingénieur/Ingénieure en métrologie
  • Ingénieur/Ingénieure système
  • Ingénieur/Ingénieure télécoms et réseaux
  • Technicien/Technicienne de maintenance en informatique
  • Technicien/Technicienne télécoms et réseaux
  • Testeur/Testeuse
  • Voir tous les métiers de l’information, de l’internet et des télécoms

 Le métier d’ingénieur en informatique :

Définition
D’abord, précisons le terme ingénieur, les définitions de dictionnaires restent vagues et cantonnent généralement l’ingénieur dans un milieu industriel. Ma définition serait plus générique : personne diplômée ayant une expertise technique ou scientifique sur un domaine précis et des compétences transversales (organisation, gestion de projet, encadrement) lui permettant d’accéder à des fonctions à forte responsabilité (dirigeant, chef de projet).

Cette définition a ses propres limites, elle ressemble trop à celle d’un expert et elle n’exprime pas correctement l’aspect « création d’un produit ».

L’ingénieur informaticien est donc la personne qui va s’occuper de créer (ou de faire créer) des produits informatiques (logiciels, systèmes d’information, infrastructure réseau, …).

Que fait un ingénieur informaticien ?

Il mène des projets en suivant une démarche méthodique. Concrètement lorsqu’il développe des logiciels, il va :

  • spécifier le logiciel : il met sur papier les tâches que va devoir accomplir le logiciel
  • le concevoir : il décide de l’architecture idéale du logiciel afin de remplir ses objectifs
  • le coder : il transforme les idées en programme informatique
  • le tester et le valider : il vérifie que le programme fait bien ce qu’il est censé faire
  • le corriger en cas de problème
  • rédiger la documentation : il faut bien expliquer le fonctionnement du logiciel à ses utilisateurs

Crédits : ouaza.com

 La France en manque d’ingénieurs en informatique :

Combien de postes vacants ?

80 000, selon la Direction de l’animation de la recherche des études et des statistiques (Dares). « Nous sommes surtout confrontés à une pénurie de talents et de compétences, résume Neila Hamadache, déléguée à l’emploi et la formation à la Fédération Syntec, qui regroupe plus de 2 000 entreprises du numérique. Une offre d’emploi sur deux ne va pas jusqu’au bout. »

Quels sont les profils recherchés ?

Des ingénieurs et cadres techniques dans l’informatique, notamment dans la cybersécurité, la donnée (big data) et l’intelligence artificielle. Les profils de techniciens, employés ou opérateurs sont moins courus. « 90 % des recrutements se font à niveau bac +4 ou bac + 5, poursuit Neila Hamadache. Les développeurs, qui créent des logiciels ou des solutions informatiques, sont très recherchés, dans tous les domaines. »

Dans quelle entreprises ?

Presque toutes sont concernées par la transformation numérique : mise en conformité réglementaire, réseaux sociaux, sécurité des systèmes informatiques, gestion des données… « Tous les secteurs d’activité ont des besoins en compétence numérique : les administrations publiques, les entreprises privées, la santé, la banque, les assurances, l’industrie… »

...

Crédits : Ouest-France Guillaume BOUNIOL. Publié le 19/09/2019

Mise à jour : 23 septembre 2019