Centres d'Information et d'Orientation

Sommaire

{{{Actualisation janvier 2021 : }}} {{Annulation des épreuves terminales d’enseignement de spécialité de mars}} Les épreuves terminales d’enseignement de spécialité, qui devaient se tenir à compter du 15 mars sont annulées. Pour l’obtention du baccalauréat, les notes de ces épreuves seront remplacées par les notes obtenues par les lycéens dans le cadre du contrôle continu, c’est-à-dire par la moyenne des moyennes semestrielles ou trimestrielles de l’année. Validée à l’issue des conseils de classe du mois de juin 2021, cette moyenne constituera la note prise en compte pour le baccalauréat dans les enseignements correspondants. {{Maintien des épreuves terminales de fin d’année scolaire}} Les épreuves du mois de juin sont maintenues selon le calendrier initial : -* 17 juin : épreuve de philosophie (3 sujets de dissertation au lieu de 2) ; -* 17 juin : épreuves anticipées écrites de français de première ; -* Du 21 juin au 2 juillet : épreuves orales de français pour les élèves de première ; -* Du 21 juin au 2 juillet : Grand oral. {{Grand oral et épreuve de philosophie}} {{Les épreuves du grand oral se dérouleront du 21 juin au 2 juillet.}} L’épreuve de philosophie se tiendra le 17 juin et sera aménagée pour que soient prises en compte les conditions particulières d’apprentissage des élèves depuis mars 2020. Elle comportera 4 sujets au total, un sujet de commentaire analyse de texte et 3 sujets de dissertation, au lieu de 2 initialement, qui porteront sur des notions distinctes afin de couvrir le plus largement possible le programme de la classe terminale. {{Épreuves anticipées de français}} Pour les élèves de première, les épreuves anticipées écrites de français se tiendront le 17 juin ; les épreuves orales s’étendront du 21 juin au 2 juillet. L’épreuve écrite de français demeure inchangée. {{Pour l’épreuve anticipée orale de français, le nombre de textes à présenter par les élèves sera ramené :}} à quatorze textes minimum (au moins trois extraits des œuvres intégrales au programme par objet d’étude, afin de soutenir la préparation des élèves à l’exercice écrit de la dissertation) dans la voie générale ; à sept textes minimum dans la voie technologique selon la répartition minimale suivante : au moins deux textes extraits d’une œuvre et un texte pour le parcours dans le cadre de l’objet d’étude « Littérature d’idées », auquel est directement corrélé l’exercice de contraction et d’essai ; au moins un texte (issu de l’œuvre choisie ou du parcours) pour chacun des trois autres objets d’étude.
«{{POUR LES ÉLÈVES DE 1ÈRES}}, les épreuves anticipées de français écrites le 17 juin et les épreuves orales du 21 juin au 2 juillet {{AU LYCÉE PROFESSIONNEL}}, les épreuves des enseignements généraux du bac fixées en juin sont maintenus.»
{{{Pour cette session 2021, les élèves seront notés en contrôle continu.}}} Cette mesure concerne l'histoire-géographie, les langues vivantes, et la spécialité qui n'est pas poursuivie en Terminale, ainsi que les mathématiques pour la voie technologique et l'enseignement scientifique pour la voie générale. Les épreuves terminales sur les enseignement de spécialité, prévues en mars prochain, seront, elles, maintenues mais leurs modalités "adaptées" pour tenir compte du contexte : toutes les disciplines concernées proposeront deux sujets ou des exercices au choix afin de couvrir l'ensemble des thématiques étudiées. {ladepeche.fr-6 nov. 2020}
{{Sur Twitter, le 5 novembre 2021 : }} [{{Ministère Éducation nationale, Jeunesse et Sports @education_gouv}} ->https://twitter.com/education_gouv/status/1324434489964171264?s=20] #Covid19 | En raison du contexte sanitaire, pour les lycées : 👉 Un plan de continuité pédagogique garantissant 50% de cours en présentiel pour chaque élève mis en place chaque fois que nécessaire 👉 Un aménagement des épreuves du baccalauréat décidé pour l’année 2020-2021

les épreuves communes de baccalauréat seront annulées au profit du contrôle continu

Jean-Michel Blanquer a annoncé que les trois épreuves d’évaluation communes de baccalauréat des élèves de de Première et de Terminale (prévues par le bac nouvelle formule) allaient être annulées.

Actualisation janvier 2021 :

Annulation des épreuves terminales d’enseignement de spécialité de mars

Les épreuves terminales d’enseignement de spécialité, qui devaient se tenir à compter du 15 mars sont annulées.

Pour l’obtention du baccalauréat, les notes de ces épreuves seront remplacées par les notes obtenues par les lycéens dans le cadre du contrôle continu, c’est-à-dire par la moyenne des moyennes semestrielles ou trimestrielles de l’année. Validée à l’issue des conseils de classe du mois de juin 2021, cette moyenne constituera la note prise en compte pour le baccalauréat dans les enseignements correspondants.

Maintien des épreuves terminales de fin d’année scolaire

Les épreuves du mois de juin sont maintenues selon le calendrier initial :

  • 17 juin : épreuve de philosophie (3 sujets de dissertation au lieu de 2) ;
  • 17 juin : épreuves anticipées écrites de français de première ;
  • Du 21 juin au 2 juillet : épreuves orales de français pour les élèves de première ;
  • Du 21 juin au 2 juillet : Grand oral.

Grand oral et épreuve de philosophie

Les épreuves du grand oral se dérouleront du 21 juin au 2 juillet.

L’épreuve de philosophie se tiendra le 17 juin et sera aménagée pour que soient prises en compte les conditions particulières d’apprentissage des élèves depuis mars 2020. Elle comportera 4 sujets au total, un sujet de commentaire analyse de texte et 3 sujets de dissertation, au lieu de 2 initialement, qui porteront sur des notions distinctes afin de couvrir le plus largement possible le programme de la classe terminale.

Épreuves anticipées de français

Pour les élèves de première, les épreuves anticipées écrites de français se tiendront le 17 juin ; les épreuves orales s’étendront du 21 juin au 2 juillet.

L’épreuve écrite de français demeure inchangée.

Pour l’épreuve anticipée orale de français, le nombre de textes à présenter par les élèves sera ramené :

à quatorze textes minimum (au moins trois extraits des œuvres intégrales au programme par objet d’étude, afin de soutenir la préparation des élèves à l’exercice écrit de la dissertation) dans la voie générale ;
à sept textes minimum dans la voie technologique selon la répartition minimale suivante : au moins deux textes extraits d’une œuvre et un texte pour le parcours dans le cadre de l’objet d’étude « Littérature d’idées », auquel est directement corrélé l’exercice de contraction et d’essai ; au moins un texte (issu de l’œuvre choisie ou du parcours) pour chacun des trois autres objets d’étude.


« POUR LES ÉLÈVES DE 1ÈRES, les épreuves anticipées de français écrites le 17 juin et les épreuves orales du 21 juin au 2 juillet

AU LYCÉE PROFESSIONNEL, les épreuves des enseignements généraux du bac fixées en juin sont maintenus. »


Pour cette session 2021, les élèves seront notés en contrôle continu.

Cette mesure concerne l’histoire-géographie, les langues vivantes, et la spécialité qui n’est pas poursuivie en Terminale, ainsi que les mathématiques pour la voie technologique et l’enseignement scientifique pour la voie générale.

Les épreuves terminales sur les enseignement de spécialité, prévues en mars prochain, seront, elles, maintenues mais leurs modalités "adaptées" pour tenir compte du contexte : toutes les disciplines concernées proposeront deux sujets ou des exercices au choix afin de couvrir l’ensemble des thématiques étudiées.
ladepeche.fr-6 nov. 2020


Sur Twitter, le 5 novembre 2021 :

Ministère Éducation nationale, Jeunesse et Sports
@education_gouv

#Covid19 | En raison du contexte sanitaire, pour les lycées :
👉
Un plan de continuité pédagogique garantissant 50% de cours en présentiel pour chaque élève mis en place chaque fois que nécessaire
👉
Un aménagement des épreuves du baccalauréat décidé pour l’année 2020-2021

Mise à jour : 29 janvier 2021