Centres d'Information et d'Orientation

Sommaire

{{Fin des évaluations communes}} Les évaluations communes sont supprimées et les matières du tronc commun sont dorénavant évaluées uniquement via le contrôle continu. Il est « établi sur la base de la seule moyenne générale issue des moyennes annuelles des bulletins scolaires du cycle terminal » peut-on lire sur le site du ministère de l’Éducation nationale. Pour rappel, le contrôle continu concerne toutes les disciplines du tronc commun qui ne font pas l’objet d’examens finaux, à savoir : langues vivantes A et B, histoire-géographie, éducation physique, enseignement scientifique pour la voie générale, mathématiques pour la voie technologique, l’enseignement de spécialité abandonné en fin de classe de première et l’enseignement moral et civique. {{Des coefficients spécifiques à chaque matière}} Alors que le contrôle continu représente toujours 40% de la note finale, chaque enseignement qui le compose possède son propre coefficient. Les disciplines du tronc commun ont un coefficient 6 (3 en 1ère, 3 en terminale), la spécialité abandonnée en fin de première a un coefficient 8 et l’enseignement moral et civique un coefficient 2 (1 en première, 1 en terminale). Pour les matières qui font l’objet d’épreuves terminales pas de changement. Elles comptent pour 60% de la note finale. Elles comprennent le français qui a un coefficient 5 à l’écrit et à l’oral, les deux spécialités de la classe de terminale qui ont un coefficient 16 chacune, la philosophie avec un coefficient 8 en voie générale, 4 en voie technologique et le grand oral qui a un coefficient 10 en voie générale et 14 en voie technologique. {{Une nouvelle spécialité}} A la rentrée 2021, une nouvelle spécialité vient s’ajouter aux 12 existantes. Appelée « éducation physique, pratiques et cultures sportives » cet enseignement ne consiste pas uniquement en la pratique approfondie d’un sport mais est ouvert à tous les élèves de première de l’enseignement général et technologique intéressés par les métiers du corps et les métiers du sport et ce, quel que soit leur niveau de pratique sportive. {{Retour des enseignements optionnels}} Alors que la réforme prévoyait la possibilité de suivre 2 options au maximum, il sera possible d’en suivre plus à partir de cette année : au maximum 3 enseignements optionnels en première et 4 en terminale. Ces enseignements sont considérés comme des matières à part entière et leur système de notation rejoint celui des autres matières. « Tous les enseignements optionnels seront évalués selon les mêmes modalités dans le cadre du contrôle continu établi à partir des moyennes annuelles des moyennes apposées sur les bulletins scolaires » explique le ministère de l’Éducation nationale. En d’autres termes, ce sont les moyennes sur l’année qui sont prises en compte pour les options. Finis les points bonus (seuls les points au-dessus de la moyenne étaient comptabilisés). Dorénavant, c’est la note dans son intégralité qui compte pour la moyenne du bac. Une option suivie en première et terminale aura un coefficient 4. Celle suivie uniquement en terminale (droit et grands enjeux du monde contemporain, mathématiques expertes et mathématiques complémentaires) sera apprécié à hauteur de 2 coefficients. {[www.ijbox.fr->https://www.ijbox.fr/actualites/bac-2022-les-dernieres-nouveautes]} {{Le calendrier général des épreuves demeure inchangé : }} -* Les épreuves anticipées de français se tiendront en fin d’année de première ; -* Les épreuves des enseignements de spécialité auront lieu au printemps de l’année de terminale ; -* Les épreuves terminales de philosophie et du Grand oral se tiendront en fin d’année de terminale. {{Phase transitoire pour la session 2022}} Ces ajustements concernant l’ensemble du cycle terminal seront pleinement mis en œuvre pour la session 2023 des baccalauréats général et technologique. Pour la session 2022, une partie de ces modifications sera cependant engagée : -* Les enseignements optionnels suivis en classe terminale bénéficieront des nouvelles modalités d’évaluation : ils seront donc pris en compte à hauteur de 2 coefficients ; -* L’enseignement moral et civique suivi en classe terminale sera évalué à hauteur de 1% ; -* Les enseignements étant évalués selon le contrôle terminal (philosophie et enseignements de spécialité) ne seront pas pris en compte dans le cadre du contrôle continu. Les résultats obtenus par les élèves pendant leur classe de première ne seront pas remis en cause.

BAC 2022 : les nouveautés

et le calendrier de l’année de terminale 2021-2022

Fin des épreuves communes, retour des options et mise en place d’une nouvelle spécialité. La nouvelle version du bac, mise en place pour la première fois en 2021, connaît quelques nouveautés cette année.

format PDF - 584.6 kio

Fin des évaluations communes

Les évaluations communes sont supprimées et les matières du tronc commun sont dorénavant évaluées uniquement via le contrôle continu. Il est « établi sur la base de la seule moyenne générale issue des moyennes annuelles des bulletins scolaires du cycle terminal » peut-on lire sur le site du ministère de l’Éducation nationale.

Pour rappel, le contrôle continu concerne toutes les disciplines du tronc commun qui ne font pas l’objet d’examens finaux, à savoir : langues vivantes A et B, histoire-géographie, éducation physique, enseignement scientifique pour la voie générale, mathématiques pour la voie technologique, l’enseignement de spécialité abandonné en fin de classe de première et l’enseignement moral et civique.

Des coefficients spécifiques à chaque matière

Alors que le contrôle continu représente toujours 40% de la note finale, chaque enseignement qui le compose possède son propre coefficient.

Les disciplines du tronc commun ont un coefficient 6 (3 en 1ère, 3 en terminale), la spécialité abandonnée en fin de première a un coefficient 8 et l’enseignement moral et civique un coefficient 2 (1 en première, 1 en terminale).

Pour les matières qui font l’objet d’épreuves terminales pas de changement. Elles comptent pour 60% de la note finale. Elles comprennent le français qui a un coefficient 5 à l’écrit et à l’oral, les deux spécialités de la classe de terminale qui ont un coefficient 16 chacune, la philosophie avec un coefficient 8 en voie générale, 4 en voie technologique et le grand oral qui a un coefficient 10 en voie générale et 14 en voie technologique.

Une nouvelle spécialité

A la rentrée 2021, une nouvelle spécialité vient s’ajouter aux 12 existantes. Appelée « éducation physique, pratiques et cultures sportives » cet enseignement ne consiste pas uniquement en la pratique approfondie d’un sport mais est ouvert à tous les élèves de première de l’enseignement général et technologique intéressés par les métiers du corps et les métiers du sport et ce, quel que soit leur niveau de pratique sportive.

Retour des enseignements optionnels

Alors que la réforme prévoyait la possibilité de suivre 2 options au maximum, il sera possible d’en suivre plus à partir de cette année : au maximum 3 enseignements optionnels en première et 4 en terminale.

Ces enseignements sont considérés comme des matières à part entière et leur système de notation rejoint celui des autres matières. « Tous les enseignements optionnels seront évalués selon les mêmes modalités dans le cadre du contrôle continu établi à partir des moyennes annuelles des moyennes apposées sur les bulletins scolaires » explique le ministère de l’Éducation nationale.

En d’autres termes, ce sont les moyennes sur l’année qui sont prises en compte pour les options. Finis les points bonus (seuls les points au-dessus de la moyenne étaient comptabilisés). Dorénavant, c’est la note dans son intégralité qui compte pour la moyenne du bac.

Une option suivie en première et terminale aura un coefficient 4. Celle suivie uniquement en terminale (droit et grands enjeux du monde contemporain, mathématiques expertes et mathématiques complémentaires) sera apprécié à hauteur de 2 coefficients.

www.ijbox.fr

Le calendrier général des épreuves demeure inchangé :

  • Les épreuves anticipées de français se tiendront en fin d’année de première ;
  • Les épreuves des enseignements de spécialité auront lieu au printemps de l’année de terminale ;
  • Les épreuves terminales de philosophie et du Grand oral se tiendront en fin d’année de terminale.

Phase transitoire pour la session 2022

Ces ajustements concernant l’ensemble du cycle terminal seront pleinement mis en œuvre pour la session 2023 des baccalauréats général et technologique.

Pour la session 2022, une partie de ces modifications sera cependant engagée :

  • Les enseignements optionnels suivis en classe terminale bénéficieront des nouvelles modalités d’évaluation : ils seront donc pris en compte à hauteur de 2 coefficients ;
  • L’enseignement moral et civique suivi en classe terminale sera évalué à hauteur de 1% ;
  • Les enseignements étant évalués selon le contrôle terminal (philosophie et enseignements de spécialité) ne seront pas pris en compte dans le cadre du contrôle continu.

Les résultats obtenus par les élèves pendant leur classe de première ne seront pas remis en cause.

Mise à jour : 4 octobre 2021